Pin It

Coelogyne cristata

coelogyne cristataAvec l’allongement des jours, les floraisons sont plus nombreuses. En voici une que j’attends avec impatience chaque année, c’est celle du coelogyne cristata.

Cette orchidée est généreuse si et seulement si, on peut lui offrir les conditions de culture qu’elle requière.

Comme beaucoup de coelogyne,  cristata produit des pseudobulbes sur une sorte de long rhizome. Ce qui le rend parfois difficile à maintenir dans un pot tant il s’étale.

Les pseudobulbes sont surmontés de deux feuilles assez fines. La hampe florale démarre à la basse du pseudobulble et produit plusieurs fleurs blanches au coeur jaune poilu. Il existe deux formes de coelogyne. Une forme avec des pseudobulbes ronds et une autre avec des pseudobulbes allongés.

Coelogyne Cristata est originaire de l’Himalaya, c’est là que réside la difficulté. S’il supporte de petite gelée – j’ai vu des photos de coelogyne cristata couverts de neige – il ne supporte pas les fortes chaleurs toute l’année. Le climat des montagnes Himalayennes est chaud l’été et froid l’hiver. Il faut néanmoins modéré le mot froid, car la latitude n’est pas la même que cette de la France et il y fait quand même plus chaud qu’ici en hiver.

Pour maintenir en bonne santé un coelogyne cristata, il faut pouvoir lui offrir une période de repos et de fraîcheur assez longue pendant laquelle il préparera sa floraison. Au printemps, la hampe florale se développe, puis de nouvelles pousses apparaissent qui atteindront leur maturité à l’automne. Dans ma région, les fortes chaleurs d’été arrête la croissance pendant Juillet et Août, ce qui laisse au final peu de temps au pseudobulbes pour se former. Mais j’ai remarqué, qu’un même pseudobulbe grossissait d’une année sur l’autre.

En conclusion, si vous possédez un jardin d’hiver, une véranda ou une serre dans lesquels il fait frais pendant l’hiver, coelogyne cristata est pour vous. Sinon, évitez d’en acquérir un. J’ai essayé. Non seulement, il ne fleurit pas, mais dépérit peu à peu. La plante n’arrive plus à se situer dans les saisons et finit par pousser n’importe quand.

Si vous avez des précisions ou des retours d’expérience, n’hésitez pas à commenter.

6 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *