Pin It

Les Aerangis, des orchidées malgaches.

Au sommmaire :

1. Les orchidées malgaches
2. Pourquoi les Aerangis ?
3. Quels Aerangis choisir ?
4. Comment cultiver les Aerangis.
aerangis distincta
Aerangis distincta

1. Les orchidées malgaches

Connaissez-vous les orchidées Malgaches ? Ce sont des orchidées uniques au monde. Elles ne poussent qu’à Madagascar et sont aussi exceptionnelles par leurs formes et leur beauté que par leur rareté.

Madagascar est une grande île volcanique de l’océan indien, proche de la Réunion. Isolée depuis des millénaires du continent, elle a développé une faune et une flore qu’on ne trouve nul par ailleurs.

Darwin s’est inspiré de l’écosystème exceptionnel de Madagascar, pour développer sa théorie de l’évolution des espèces. Il a en outre prédit l’existence d’un papillon ayant une trompe de plus de 1 mètre pouvant lui seul polliniser une orchidée (Angraecum sesquipedale) dont l’éperon fait plus d’un mètre de long.

L’éperon est le prolongement arrière du label de la fleur d’orchidée. On peut voir un exemple d’éperon sur la photo ci-desus d’une autre orchidée malgache, l’aerangis distincta.

Pour en revenir à Darwin, à l’époque, personne ne cru qu’un papillon puisse s’adapter à ce point à une orchidée (ou l’inverse) pour développer une trompe de plus de 1 mètre. Pourtant quelques années plus tard, on découvrit effectivement ce papillon particulier, avec une trompe pour butiner de plus d’un mètre spécifiquement adaptée à une seule orchidée.

Ce petit détour historique vous montre à quel point Madagascar est une île particulière sur tous les plans.

Si vous cherchez des orchidées bariolées, avec de nombreuses couleurs, vous serez déçu par les orchidées malgaches. Le blanc domine la plupart de ces fleurs. Leur atout principal réside dans leurs forment délicates et aériennes tels des papillons, ou des insectes gracieux.

Dans cet article, nous nous intéresserons uniquement à une espèce d’orchidées malgaches, les Aerangis.

2. Pourquoi les Aerangis ?

Les Aerangis sont pour la plupart des orchidées relativement simples à cultiver. Il faut reconnaître que les orchidées de Madagascar ne sont pas les plus facile à apprivoiser. Elles réclament des conditions chaudes et surtout très humides. D’autres orchidées malgaches comme les Agraecum, sont abordables, mais leurs dimensions XXL et leur besoin en lumière ne les rend pas très accessibles. Elles ont un port ressemblant à des Vanda, pouvant atteindre plusieurs mètres de haut.

Les Aerangis sont de petites tailles voire de très petites tailles, donc idéales pour les collections manquant de place. Les plus gros ont la taille d’un phalaenopsis, les plus petits mesurent quelques centimètres.

 

3. Quels Aerangis choisir ?

De mon expérience, je retiens deux Aerangis délicates et facile de culture :

Aerangis distincta (à gauche) et Aerangis rhodosticta (à droite)

aerangis dictincta
Aerangis dictincta
aerangis rhodosticta
Aerangis rhodosticta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces deux Aerangis sont de culture facile en appartement ou maison. Les fleurs sont délicates et parfumées le soir pour distncta.

  • Aerangis distincta est de petite taille avec des feuilles de moins de 10 centimètres se terminant en V. La fleur est remarquable par son éperon très long.
  • Aerangis rhodosticta fait partie des miniatures avec des feuilles minuscules de 1 à 2 centimètres, mais des fleurs en proportion très grandes et nombreuses. La colonne rouge au centre de la fleur tranche avec le blanc des pétales. Elle a un charme particulier qui en fait une de mes orchidées préférée.

Il existe de nombreuses autres espèces d’Aerangis toutes plus jolies les unes que les autres. Pour information, on peut citer : Aerangis modesta (plus grand que les précédentes), Aerangis fastuosa, Aerangis somalensis, Aerangis ellisii, citrata et bien d’autres encore. Toujours dans les tons de blancs.
Vous pourrez vous en procurer chez la plupart des producteurs français et étrangers, ainsi que sur ebay.

4. Comment cultiver les Aerangis.

La plupart des Aerangis se cultivent comme des phalaenopsis :

– Un milieu tempéré chaud et humide (important).

– Une bonne luminosité, sans soleil direct.

– Des arrosages réguliers avec un engrais légèrement dosé.

– Enfin un substrat fin à base d’écorces de pins, mais les Aerangis se plaisent beaucoup montées sur écorce.

 

Cette découverte des Aerangis se termine. J’espère que cet article vous aura donné envie de cultiver ces magnifiques orchidées.

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à le partager ou a donner votre avis par un petit commentaire.

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *