Phalaenopsis
Phalaenopsis

Description : Les phalaenopsis sont parmi les orchidées les plus faciles à cultiver. De croissance monopodiale (une seule pousse), les phalaenopsis donnent des fleurs rondes ou étoilées, parfois cireuses rappelant le papillon (phalène). Le label est petit et les couleurs principales sont le blanc, le rose, le mauve, le jaune. la floraison est souvent très longue, parfois plusieurs mois.

Exposition : Les phalaenopsis se contentent d’une exposition lumineuse moyenne, mais si celle-ci n’est pas suffisante, ils ne fleurissent pas. Éviter le soleil direct qui brûle les feuilles.

Température : Les phalaenopsis aiment la chaleur. Il faut donc éviter de les mettre dans une pièce trop fraîche en hiver. Un séjour l’été l’extérieur dans un endroit ombragé leur est très profitable.

Arrosage et engrais : Des arrosages abondants sont profitables surtout au printemps et en été. Éviter cependant de trop arroser lorsque les températures sont plus fraîches, car il y a un risque important de pourrissement des racines. Utilisez un engrais à demi dose, riche en azote. Les phalaenopsis sont en effet assez gourmand en engrais.

Rempotage : Rempotez lorsque le mélange est trop décomposé, ce qui peut prendre des années. Préférez pour le rempotage, une période où la plante est en croissance (éviter l’hiver). J’utilise comme substrat, des écorces de pin de calibre moyen auquel j’ajoute quelques chips de coco pour une meilleur rétention d’eau. Vous pouvez aussi utiliser des mélanges du commerce à condition d’ajouter au moins deux parts d’écorces de pin moyennes pour une part de mélange pour orchidées. En effet, les mélanges du commerce sont trop humides et pas suffisamment aérés pour être utilisés purs. Enfin, les mélanges des producteurs sont souvent bien adaptés.

Floraison : L’induction florale se réalise assez facilement par une baisse significative de la température (vers 15°C) pendant une semaine à deux. Si la plante passe l’été dehors, les baisses de température nocturne de la fin de l’été suffisent à induire la floraison. Les fleurs s’épanouissent de deux à quatre mois, selon la luminosité. Il n’y a pas cependant pas de règle, les phalaenopsis peuvent fleurir à tout moment de l’année, surtout les phalaenopsis botaniques. Mon phalaenopsis equestris fleurit en été.

Multiplication : la multiplication végétative est difficile avec les phalaenopsis. Une méthode consiste à provoquer l’apparition de keikis (bébés en hawïen) sur les hampes florales. Pour cela il existe une hormone spéciale à appliquer sur les yeux de la tige. On peut également entourer les yeux de la hampe dans des manchons de sphaigne humide. Une dernière méthode assez radicale consiste à couper la tête du phalaenopsis avec les feuilles et à la replanter. Au bout d’un certain temps des racines apparaissent sur cette partie et la base avec les racines refait des feuilles. Cette méthode est à pratiquer sur un phalaenopsis en pleine santé et à la bonne époque de l’année.

Conseils : Un phalaenopsis déshydraté a les feuilles molles. Tremper les racines dans l’eau pendant une ou deux journées en été permet de lui redonner de la vigueur. (A utiliser avant un rempotage d’urgence par exemple)

Problèmes : Méfiez-vous des cochenilles à carapaces ou farineuses qui apprécient les phalaenopsis.

Les fiches – Le blog – Les botaniques – Les terrestres